J’ai toujours aimé les greniers !
J’aime leur atmosphère, leur odeur particulière…

Hier, j’ai ouvert la trappe et enfin monté mon attirail !
Aujourd’hui, j’ai un bel atelier et il est au grenier !

 

atelier

 

Étymol. et Hist. 1. 1160-74 guernier « endroit où l’on entrepose le grain » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, 2epart., 4188); 1erquart xiiies. grenier (Reclus de Molliens, Charité, 129, 5 ds T.-L.); 2. 1570 « partie située sous le toit d’une maison et servant de débarras » (Archives hist. de la Gironde, 31, 163 ds R. Ling. rom. t. 20, p. 81). Du lat. granarium (plus souvent employé au plur. granaria) « endroit où l’on conserve le grain, grenier ».